Lundi de Pâques

D’après l’Article L.3133-1 du Code du travail, le lundi de Pâques est un jour férié ordinaire. Ce qui signifie que le repos n’est pas légalement obligatoire. En effet, l’employeur(-euse) peut imposer au/à la salarié(e) de travailler. Ainsi, le lundi de Pâques peut soit être chômé dans l’entreprise, soit être travaillé.

Refuser de travailler pendant un jour férié non chômé (c’est-à-dire un jour férié, mais qui doit être travaillé) constitue une absence injustifiée qui peut être sanctionnée.

Repos obligatoire pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans mais des dérogations sont possibles pour les secteurs dans lesquels les caractéristiques particulières de l’activité le justifient (restauration, hôtellerie…)

Echanger sur le sujet

%d